OE    
océan éditions menus
    ok    
auteurs

A
B
C
D
E
F
G
H
J
K
L
M
N
O
P
R
S
T
V
W
Z

 
E

Ecormier Joëlle
B(r)aises
Complètement zébré
Je t'écris du pont
La chose bizarre
Le chapeau de l'île
Le pays Dézétoiles
Le petit désordre de la mer
Lundi, petit Gaston sera grand
Mais que fait grand-mère Kalle?
Mais que fait l'ogre?
Mais que fait La Buse?
Mais que fait le loup?
N'oublie pas que je m'appelle Octav...
Roi Martin (Le)
Théodore, le passager du rêve
Ticoulitintin
Un coeur de sardine
Un papillon sauvage

El Fathi Mickaël
Moi quand je serai grand, je serai ...

Engles-Akhoun Martine
Antoine Louis Roussin 1819-1894

Epanya Christian
Les rois de la Sape

Etave Corinne
Ville habitat aménagement

Eve Prosper
A. Lacaussade, coffret
Amour(L') à Bourbon à l'époque de l...
Auguste Lacaussade T.1
Auguste Lacaussade T.2
Auguste Lacaussade T.3
Auguste Lacaussade T.4
Auguste Lacaussade T.5
Auguste Lacaussade T.6
Avancées sociales à La Réunion (XII...
Chemin de la perfection (Le)
Cimetières(Les) de La Réunion
Circonstances et déroulement de l'a...
De l'ancien ou du neuf
De La Réunion coloniale au départem...
Deux prêtres des lumières à Bourbon
Du torchis à la pierre
Ecriture poétique dans les Mascarei...
Histoire d'une renommée, l'aventure...
Ile a peur
Ile de La Réunion - Société et reli...
L'idéal républicain
La Réunion républicaine au XIXe siè...
Laïcité(La) en terre réunionnaise
Les lazarets à La Réunion
Mère M.Magdeleine de la Croix
Petit précis de remise en cause des...
Première(La) Guerre Mondiale vue pa...
Sainte-Suzanne de 1646 à nos jours
Tableau du syndicalisme à La Réunio...
Vingt décembre 2004 (Le) : le temps...

Cimetières(Les) de La Réunion
Cimetières(Les) de La Réunion
Prosper Eve auteur

La mort est un silence total et définitif. Elle crée un vide. Le cimetière est là pour dissimuler le néant de l’après-mort. "Ce lieu destiné au passage de l’organique au minéral reste habitué par l’obsession du retenir". Le cimetière n’est pas qu’un miroir. C’est un type d’intégration des morts dans notre univers social par l’imaginaire collectif.

Comment l’île Bourbon (devenue ensuite La Réunion) colonisée définitivement en 1665 opère-t-elle l’intégration de la mort et des morts à la société des vivants compte tenu du fait qu’elle a tout au long de son histoire accueilli des hommes venant d’aires culturelles différentes (Europe, Inde, Madagascar, Afrique, Asie) ? Quels mots, quels signes, quelles images, quels symboles ont été utilisés dans cette petite île du Sud-Ouest de l’océan Indien pour faire du bruit au cœur du silence de la mort ? Répondre à ces questions dans cette société réunionnaise en mutation où la capitale confrontée au problème de l’explosion urbaine vient d’adopter la crémation, ce qui ne signifie pas que "le champ du repos"n’est pas toléré, puisque là où l’espace ne manque pas, les équipes municipales choisissent de l’agrandir comme à Bras-Panon, d’en créer un nouveau comme à Champ-Borne ou de l’humaniser comme au Port avec la solution du cimetière paysager, revient à saisir forcément son originalité.

Prosper Eve auteur
Prosper Eve, Professeur d'Histoire moderne à l'Université de La Réunion a déjà publié sur la question de l'esclavage :" Variation sur le thème de l'amour à l'époque de l'esclavage"(Océan Editions, 19998), "Naître et mourir à l'époque de l'esclavage" (L'Harmattan, 1999), "Les esclaves, la mer et la montagne (Karthala, Paris, 2003).

collection : Société
Éditeur : Océan éditions - 175 p. - 15,24 €
isbn : 2-907064-19-3