OE    
océan éditions menus
    ok    
titres

A
B
C
D
E
F
G
H
I
J
K
L
M
N
O
P
Q
R
S
T
U
V
W
Z

 
H
Hommage à Léon de Lépervanche
Hommage à Léon de Lépervanche
Eugène Rousse auteur

Ce qui ressort de ces pages retraçant le parcours de Léon de Lépervanche, cette figure emblématique des luttes réunionnaises pour la liberté, c'est que, pris dans les remous de l'histoire, il s'est toujours conduit en apôtre de la non-violence.
En 1936,1937 et 1938, alors que la colère gronde un peu partout dans l'île et que la menace d'embrasement au Port et dans les usines est réelle, Léon de Lépervanche réussit l'exploit d'empêcher que ces durs conflits ne débouchent sur des drames.

En 1937, lorsque l'usinier du Quartier-Français René Payet se rend au Port pour y "brûler le drapeau rouge" des travailleurs, il n'a la vie sauve que grâce à l'intervention du leader syndical portois.Le 28 novembre 1942, lors de la libération de la ville du Port, on frémit lorsque l'on pense à ce qu'il serait advenu du maire pétainiste Coaquette et de ses adjoints si Léon de Lépervanche ne les avait pas isolés d'une foule menaçante. Au soir de ce même jour, sans l'aide de l'ancien facteur-chef du PCR, le lieutenant Emile Hugot serait assurément mort, à la suite de la grave blessure consécutive aux échanges de coups de feu que l'officier pétainiste avait lui-même provoqués à la hauteur du bureau des PTT du Port. Au cours de toutes les élections qui se sont déroulées au Port de 1945 à 1961, Léon de Lépervanche a constamment pris toutes les dispositions afin que ses adversaires soient respectés, alors que dans les communes de droite, on assistait à un déchaînement de violence contre les communistes. Cette attitude constante reflétait chez Léon de Lépervanche la sincérité de son engagement et sa foi profonde en la démocratie.

collection : Histoire
Éditeur : Océan éditions - 96 p. - 10 €
isbn : 978 2916 533 360