OE    
océan éditions menus
    ok    
titres

A
B
C
D
E
F
G
H
I
J
K
L
M
N
O
P
Q
R
S
T
U
V
W
Z

 
K
Koylou
Koylou
Florence Callandre auteur

Représentation divine et architecture sacrée de l’hindouisme

C’est l’originalité fascinante de l’hindouisme créole qu’analyse la belle thèse de Florence Callandre, enrichie dans cette nouvelle édition. On voit ici l’île de La Réunion vivre aujourd’hui, de l’architecture des temples aux rites religieux, une forte aspiration hindoue, (plus spécifiquement tamoule), à plus d’orthodoxie, et, simultanément, un enracinement local plus profond de l’hindouisme vécu, jusqu’à la consécration de brahmanes réunionnais.



Florence Callandre ressource l’art et l’architecture au plus profond des sciences humaines, le sacré et la pratique religieuse. Elle s’attache aux formes tangibles des croyances, saisies au cœur de leur paysage historique et de leur environnement humain, avec ce sens aigu des contingences qui est le mérite de l’anthropologie du quotidien et , surtout, avec cette vertu d’empathie qui est le secret des grands anthropologues. Elle est la lignée des Jean Benoist, de celle de son mentor Christian Barat.
Koylou restera donc une référence fondamentale, non seulement pour l’hindouisme créole et la diaspora indienne, dont l’auteur a par ailleurs élargi l’étude jusqu’aux Seychelles, mais aussi partout où se posent des problèmes d’interculturalité et de créolisation.
Par ce livre, la culture réunionnaise prend ainsi place au mouvement de mondialisation des cultures, exalté par le monde francophone des Antilles ou de la Caraïbe, et encore plus largement, face à la vision historique fondamentale du métissage, magistralement explorée par les historiens récents d’Amérique latine (Mexique, Brésil, etc..) tel Serge Gruzenski.

François Gros
Directeur d’études émérite à l’Ecole Pratique des Hautes Études (IVe Section) Paris
(Chaire d’histoire et philologie de l’Inde méridionale) Ancien directeur de l’École Française d’Extrême-Orient.


Florence Callandre auteur
Florence Callandre est maître de conférences à l’Université de La Réunion. Elle enseigne dans le département de langues et sociétés de l’océan Indien de la Faculté des Lettres et Sciences humaines. Elle est membre du Centre interdisciplinaire de recherches sur la construction identitaire (Circi, laboratoire d’accueil : EA 3561). Ses axes de recherches et d’enseignement sont l’anthropologie de l’art, de l’environnement et la civilisation indienne.

Admirative de l’art et de l’architecture des espaces sacrés hindous, elle a publié en 1998 avec le soutien du Conseil Général, une première édition de Koylou. Elle a présenté lors du dernier colloque d’Etudes indiennes à l’Université de Madras, en 2007, une communication sur les mondes mabar et tamoul. Lue par le Pr François Gros. Son intérêt pour les représentations de l’hindouisme ne se limite pas seulement à l’île de La Réunion à propos de laquelle elle a produit notamment, en novembre 2007, un article sur les temples hindous pour le magazine Géo, « Un nouveau monde la Terre », dans un dossier « Fierté d’un île ». Elle travaille depuis 2005 sur l’art sacré, et l’environnement aux Seychelles.



collection : Histoire
Éditeur : Océan éditions - 677 p. - 39 €
isbn : 978 2916533 56 8